webleads-tracker

Légi-veille

La veille juridique est la surveillance de la législation des activités de votre entreprise.

Connexion à Légi-veille

Newsletter

Vous souhaitez rester informé(e) de nos activités ? Inscrivez-vous à notre newsletter:


Infos Com

« Madoff belge » : et si votre identité avait aussi été usurpée ?

Et si votre identité avait aussi été usurpée ?

La récente affaire du « Madoff belge » a fait de nombreuses victimes. Parmi elles, un comptable luxembourgeois s’est retrouvé au cœur de la tourmente médiatico-juridique. Les escrocs n’ont pas hésité à usurper son identité. Il existe pourtant des moyens simples de se prémunir de tels actes.


L’affaire du « Madoff belge » fait actuellement beaucoup de bruit au Grand-Duché de Luxembourg. Ce soi-disant gestionnaire de fortune, qui a créé plusieurs Soparfi au Luxembourg, a escroqué plusieurs dizaines de personnes d’un montant avoisinant la centaine de millions d’euros. Mais il a aussi fait des victimes collatérales.

Des complications et une image ternie

Le site d’information du Wort, le 4 mars, dans un article relatif à cette affaire, faisait état d’un cas d’usurpation d’identité. Un comptable luxembourgeois s’est retrouvé nommé, à son insu, dans les statuts de Pegasius, une des sociétés des escrocs. Dans ce document officiel, il est identifié comme commissaire aux comptes de la société. Le comptable, de son côté, précise n’avoir jamais rien eu à voir avec la PSF (lire l’article du Wort).

Aujourd’hui, en déposant plainte, il entend prouver sa bonne foi. Mais, reconnaissons-le, tout le monde préfèrerait éviter que son nom soit cité dans une affaire de ce genre.

Pour un professionnel qui se retrouve dans une telle situation, c’est tant son image et sa réputation qui se retrouvent mis à mal. Cela engendre également dans l’esprit collectif un manque de sérieux et de qualité.

Malheureusement, personne n’est à l’abri d’une usurpation d’identité.

Des solutions de veille accessibles

Il existe pourtant des solutions accessibles permettant de se prémunir de ce genre de situations, et de toute usurpation d’identité à travers des documents officiels.

La meilleure est de mener une veille permanente, au niveau des documents officiels des sociétés. Il faudrait donc éplucher chaque jour le Mémorial C, ce qui s’avère être une tâche fastidieuse, mobilisatrice de temps et de ressources.

Aussi faut-il envisager d’autres solutions. Il est aujourd’hui possible d’être averti dès que votre nom apparaît dans un document officiel publié dans le Mémorial C.

Ce service que nous proposons vous permet d’opérer une veille en toute confidentialité et d’être averti de toute utilisation de vos données, frauduleuse ou non, à travers des actes officiels. En cas de problème, vous pourrez réagir en conséquence, sans perdre de temps. Vous éviterez de la sorte qu’une situation d’usurpation d’identité vous impliquant ne prolifère et préserverez votre image professionnelle.


Voir toutes les actualités

Copyright 2017 | Conception & réalisation par C. Concept : agence Internet et e-business